Monotonie de l’aléatoire

Ecole du Zollverein, Essen, SANAA Architectes 2006
Tendance lourde de l’architecture de ces dernières années, l’adoption de trames aléatoires en façade est en passe de devenir une sinécure pour qui veut voir son projet sur papier glacé.
Souvenons nous de la maison Melnikov (1929), dont les fenêtres hexagonales se répartissent selon leur utilité sur une façade cylindrique. Puis du monastère de la Tourette (1959), sur lequel Yannis Xenakis pose des brise soleil dans un rythme « musical ». Les exemples ne manquent pas qui sont fondés sur des données, une recherche logique et une répartition spatiale originale, témoin récemment encore l’école du Zollverein à Essen, par Sanaa, dont les tailles des ouvertures sont basées sur les besoins en lumière.
Pourtant, le langage de l’aléatoire reste bien souvent, surtout dans les projets parisiens de logement qui poussent çà et là, un véritable tic, une sorte d’expression de non choix. Parfois même il semble que c’est faute d’assumer la régularité structurelle (que d’aucuns prennent pour de la monotonie) d’une façade, que l’on a recours à ce saupoudrage de paillettes.
Qu’on se le dise, le pitorresque, le kitsch, le déguisement, l' »humanisation » hypocrite font leur grand retour, et rendent la lecture des projets d’autant plus hasardeuse, que sous une apparence de modernité de légereté bonhomme ou d’invention se cachent parfois les édifices les plus banals, les moins généreux envers leurs usagers.
Les maîtres d’ouvrages et les jurys de concours devraient donc redoubler de vigilance devant ces images si proches les unes des autres, et ne pas se laisser abuser par le moiré élégant d’un camaïeu de verts (tellement mode) et d’orange (tellement hype).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s