Tour Triangle, bis repetita

La Tour Triangle, projet de Herzog & De Meuron Architectes. source

Alors que, malgré un vote défavorable, sa construction pourrait être validée, quelques arguments contre ce projet ubuesque et néfaste, comme par hasard défendu sous le signe du « rêve » et de la modernité, par des personnes qui deviennent étrangement très « soucieuses des réalités » et vous renvoient au « monde des bisounours » (les pauvres), quand on parle de pôles publics, de dette indigne et de partage du travail :

Ce n’est pas pour rien que l’Eurostar existe, c’est pour mettre la « nouveauté » de Londres et ses tours/fours solaires/sextoys géants/panopticons à 2h15 min du Paris qui ne veut pas entrer dans la « modernité » des années 70 avant la crise du pétrole. 


Les gratte-ciels sont une forme sans doute enthousiasmante pour les happy-few qui peuvent occuper et accéder à la moitié haute, mais pour les autres, c’est une privatisation de l’ensoleillement, donc de l’espace public, et un cul-de-sac urbain qui n’a rien à envier aux « gated communities » qu’on trouve aux USA et en Afrique du Sud. 

Hormis celles qui sont suffisamment grandes pour offrir des espaces intérieurs sur plusieurs niveaux (Kommerzbank à Francfort, projet de Tour Signal par Jean Nouvel à La Défense), les tours sont d’une rare pauvreté spatiale (des plateaux empilés, c’est tout, sans parler de leur faible efficacité (les plateaux sont occupés pour moitié par les escaliers, ascenseurs et gaines). Enfin, construire 1 m2 de gratte-ciel coûte deux fois plus cher qu’1m2 d’immeuble conventionnel. 

Le gratte-ciel « écologique » n’existe pas. Par sa forme, exposée aux vents violents, et la dépense en énergie que représente sa construction et l’expoitation des ascenseurs, un gratte-ciel ne peut pas consommer moins qu’un immeuble de 6 étages. C’est tout simplement contre-productif.


L’accumulation de bureaux dans un quartier où l’activité importante fait qu’il est déjà difficile de se loger à proximité, n’est pas vraiment une bonne idée. Cela va encourager le recours aux transports, qui sont presque saturés, à cause du parc des Expos.


Enfin, les défenseurs de Paris ne sont pas fermés à toute innovation, loin de là, mais considèrent que la faible hauteur construite de Paris lui donne un caractère unique au monde et rend cette ville très attractive, ce qui ne l’empêche pas d’être une des villes les plus denses, bien au contraire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s