L’autoroute pour vélos ou la fausse bonne idée

[Photo ML : Bologne]

La Mairie de Paris a décidé d’aménager des « Autoroutes pour vélos », pour « encourager la pratique du vélo ». Tiens, ça me rappelle quelque chose.

6ad73500-1c61-11e6-bad0-31a6938dc4ec_1

Ok, donc les apprentis cyclistes ont peur sur la chaussée, alors on va leur en faire une pour eux. Ça paraît logique jusque-là. Mais pourquoi ont-ils peur ? Les chaussées existantes sont trop larges ? Ah mais suis-je bête, ils ont peur des autres usagers de la chaussée : voitures, bus, camions, etc !

Vous connaissez peut-être ce principe : quand on tombe sur un problème, on essaie de remonter à la source. Manifestement, la Mairie de Paris a oublié de l’appliquer.

Elle aurait pu par exemple analyser les besoins en transports de ceux qui utilisent encore leur voiture dans Paris, fermer de nombreuses rues aux voitures, mettre en place des horaires de circulation des camions au-delà d’un gabarit, installer des capteurs de proximité sur ses bus, former ses cyclistes en offrant une formation gratuite au code à la pause midi, dans les bureaux ? Mais non, elle préfère parquer les cyclistes dans des couloirs qui sont à l’opposé de la logique du vélo, transport libre sur un réseau distribué.

A chaque intersection, ce sera le même cirque : des cyclistes qui ne maîtrisent pas le code de la route, déboussolés par les panneaux et les multiples indications, et les autres, qui s’en fichent et grillent les feux parce qu’ils estiment qu’étant sur deux roues, ils sont soumis uniquement au droit divin. Quant aux voitures, toujours aussi nombreuses, elles verront des vélos arriver d’endroits imprévus, et risquent bien de faire des dégâts.

Moi-même cycliste, je ne comprendrai jamais ce traitement d’exception qui entrave le développement du vélo comme un transport sérieux.

Il est temps d’en sortir et de mettre le vélo en priorité sur toutes les chaussées. La vitesse du vélo sera la vitesse normale du trafic, et la sécurité sera améliorée pour tous, tout cela pour un coût dérisoire.

Le nouveau plan de circulation de Barcelone (2016)
Le nouveau plan de circulation de Barcelone (2016)

Tiens, c’est justement ce que fait Barcelone, qui va passer les 2/3 de ses rues à 10km/h, vitesse moyenne des vélos, sans travaux ni ségrégation. Le vélo au centre, tout simplement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s